aromatiques.com

VANILLE

Vanilla fragrans ,Vanilla planifolia

Indisponible actuellement

Belle liane tropicale semi-épiphyte, grimpante de la famille des orchidées. Longues feuilles ovales, charnues, persistantes, d'un vert brillant. Serre chaude lumineuse mais jamais de soleil direct. Floraison magnifique jaune-vert, longue à obtenir. Gousses parfumées comestibles. Si on ne la taille pas, la vanille peut courir sur 10 m, elle a besoin d'un support pour s'accrocher. Le substrat doit être très aéré, humifère, humide et léger. Tropicale 20°c Mini. Pousse très bien dans un bureau, une salle de bain ou une cuisine s'ils sont lumineux et bien chauffés.

Vous souhaitez commander cette plante? Contactez la pépinière au 05.65.41.55.81

 

FICHE DE CULTURE

Nom scientifique : Vanilla fragrans, Vanilla planifolia (Andrews).
Famille : orchidacées.
Origine : sous bois des forêts pluviales d'Amérique tropicale (Mexique). Répandue dans toute la ceinture tropicale du globe.
Introduction : originaire d'Amérique tropicale, la vanille a été très vite appréciée et sa diffusion dans diverses colonies à débuté dès le XVIème siècle, elle servait à aromatiser le café et le chocolat.
Description : Belle liane à tige ronde et charnue très longue (jusqu'à 30 m. de long dans son habitat d'origine.)
Feuillage : les feuilles de la vanille sont vertes, alternes opposées, longues et étroites (moyenne 15 cm.), charnues. Chaque noeud donne naissance à une feuille et à une racine aérienne qui s'enfoncera dans le support disponible: mousse des troncs d'arbres , écorce etc... Si la racine ne trouve rien pour s'accrocher, elle peut descendre jusqu'au sol pour s'enfoncer dans la terre.
Floraison : groupe d'une dizaine de belles fleurs en trompette jaune saumon, de 6 à 10 cm, entourée de 5 sépales jaune verdâtre. Intervient au bout de 3 ou 4 ans, après plusieurs bouclages et en période relativement sèche.
Fruits :Fruits : les longs fruits de la vanille ne sont pas des gousses mais des capsules qui contiennent les graines. Elles ne peuvent apparaître qu'après une fécondation manuelle des fleurs.
Récolte : dans les pays de production, on récolte les fruits à maturité pour leur faire ensuite subir les fermentations qui vont exalter l'arôme de la vanilline. La plupart du temps, l'amateur gardera les fleurs sans chercher à les féconder (la fecondation détruit partiellement la fleur et doit être faite dès l'éclosion).
Autres variétés : Vanilla pompona (Schiede), cultivée en Polynésie (Synonyme : Vanilla pompona). Vanilla fragrans "variegata", aux feuilles vertes nervurées de jaune et de vert pâle et aux doubles racines aériennes qui naissent à chaque noeud; elle intéresse surtout les amateurs d'orchidées. Le groupe des vanilles compte environ une soixantaine d'espèces.
Utilisations : aromatisation des desserts, glaces et toutes préparations culinaires. L'industrie du parfum utilise la vanille de Tahiti (vanilla pompona).
Résistance au froid : bien évidemment, à cause de son origine tropicale, la vanille ne supporte pas le moindre froid. Température optimale de croissance, entre 20 et 35° c. Si la moyenne des t° est inférieure à 18 °, la pousse sera bien plus lente.
Nature du terrain : sol riche en matière organique, bien drainé, pauvre en calcium. Nous rempotons dans des containers avec un tuteur solidement fixé à la paroi. Lepot est garni jusqu'à la moitié d'écorce de pin grossière pour drainer, puis d'une épaisse couche de mousse, sur laquelle on pose les racines que l'on recouvre à nouveau de mousse. Notez bien que la mousse récoltée dans les bois des bois doit être traitée avec de l'anti-limaces et un poudrage contre les insectes du sol. Ne rempoter qu'une fois par an, lorsqu'il n'y a plus de place dans le pot pour les racines. Décollez délicatement les racines qui adhèrent très fortement aux parois (cette opération est délicate et risque d'endommager les racines, vous pouvez aussi rempoter la plante avec son pot). Offrir à la plante un support garni de mousse pour qu'elle puisse s'accrocher. Le choix est vaste : supports du commerce garnis de fibre de coco, troncs d'arbres recouverts de mousse etc... Avec un lien lâche, plaquer les noeuds du vanillier contre le support le temps de l'enracinement.
Exposition : lumière abondante, mais tamisée, pas de soleil direct. Derrière une vitre, un voilage blanc épais est indispensable pour protéger votre plant de vanille. On peut compenser un manque de lumière par des tubes ou des ampoules fluorescents (blanc industrie, cool white, ou lumière du jour, ou des lampes halogènes, mais à distance raisonnable à cause des risques de brûlure). Compter 30 à 50 w. pour une plante d'1,5 m. de haut.
Besoins en eau : chargée en chlore et en calcaire, l'eau du robinet ne convient généralement pas. Utiliser des eaux de source non minéralisées. L'eau de pluie convient très bien. Ne jamais laisser tremper la plante dans la coupelle d'eau.
Taille : lorsque la vanille devient trop longue, on peut simplement la tailler (le bouturage est assez facile), de nouvelles pousses partent alors du ou des noeuds précédents. On peut aussi procéder au bouclage en enroulant les tiges trop longues entre le haut et le bas du support.
Multiplication : facile par boutures de 30 cm. de long. Cette opération favorise la mise à fleurs. La multiplication par graines peut se faire, mais uniquement dans des sols mycorhyzés, c'est à dire la plupart du temps dans les cultures tropicales. Il faut noter l'étonnante capacité de régénération d'une vanille que l'on pourrait croire morte. Même si les feuilles sont jaunes, marrons ou tombées, tant que les tiges sont vertes et non fripées, il y a de l'espoir. Il suffit de mettre ces tiges dans un pot garni de mousse propre, de les recouvrir légèrement de mousse et de soigner la plante (chaleur, lumière, humidité).
Fertilisation : ne jamais utiliser d'engrais à base de fumier ou de lombricompost. Il existe dans le commerce des engrais à libération lente spécifiques aux orchidées (respecter les doses du fabricant); les billes d'engrais doivent être disposées vers la surface du pot, entre deux couches de mousse. La fertilisation doit suivre la croissance de la plante: très parcimonieuse en hiver, normale en été et au printemps.
Ennemis : pas d'ennemi spécifique, mais une pourriture peut apparaître lorsque la température est trop basse et l'humidité forte. Couper la partie atteinte et corriger les défauts. Si une limace traîne dans votre serre, elle goûtera certainement aux feuilles de votre vanille mais cela met rarement la plante en danger.





    Vous aimerez également...

    • VANILLE BOURBON gousses

      Qualité exceptionnelle, gousses brun foncé, souples et longues d’environ 18 cm. Leur saveur est...

      5,50 €
    • VANILLE BOURBON poudre

      La poudre est obtenue à partir de gousses entières broyées dont la sélection aromatique a été...

      9,00 €