aromatiques.com

PATCHOULI

Pogostemon patchouli

Disponible. Pot de 1 litre 15 Euros + frais de port selon le nombre

Sous arbrisseau, bien ramifié, persistant. Feuilles ressemblant à de grandes feuilles de menthe. Floraison bleutée hivernale. Le feuillage et les tiges ont un net et tenace parfum de patchouli qui s'intensifie au séchage. Tailler la plante plusieurs fois dans l'année. Plein soleil ou mi-ombre. Gourmande en eau l'été. Culture en pot dans une terre riche et drainante. Subtropical, à conserver à 10°c Mini l'hiver. Hauteur adulte : 80cm.

Vous souhaitez commander cette plante? Contactez la pépinière au 05.65.41.55.81

 

FICHE DE CULTURE

Noms : PATCHOULI, PATCHOULY
Nom scientifique : Nom scientifique : Pogostemon patchouli (ou Pogostemon patchouly) (Pelletier); synonyme : Pogostemon cablin.
Famille : Lamiacées (anciennement labiées).
Origine : Asie, oceanie. Gros producteur d'huile essentielle : Malaisie.
Introduction : connu en inde et extrême Orient depuis des temps immémoriaux, le patchouli est arrivé en Europe au retour des croisades.
Description : sous-arbrisseau vert foncé, vivace, persistant, naturellement très ramifié, à croissance rapide pouvant atteindre 1 m. de haut.
Feuillage : les feuilles de patchouli sont très proches de celles des menthes, plus larges et plus grandes. Elles sont rigides; voire cassantes. Les feuilles sont extrêmement odorantes surtout lorsque elles sont sèches.
Floraison : denses épis de fleurs blanches légèrement bleutées. En mai-juin.
Fruits : inconnus dans nos cultures.
Récolte : les feuilles du patchouli se récoltent tout au long de la saison chaude, de mai à septembre. Il faut les faire sécher à l'ombre pour une utilisation en pot-pourri ou pour les glisser dans l'armoire à linge. La dessication multiplie par dix le parfum de la plante à l'état frais. Le mieux est de les faire sécher entre les pages d'un gros livre entre deux feuilles de papier.
Autres variétés : le genre pogostemon ne compte que quelques représentants dont le plus connu est pogostemon patchouli.
Utilisations : non comestible. Pour pot-pourri. Les feuilles et les jeunes pousses révèlent un parfum soutenu et pénétrant dés que la dessication débute. On obtient le parfum Patchouli en distillant les pousses feuillées à la vapeur. Il est dit que c'est l'essence la plus forte que l'on peut extraire d'un végétal.
Résistance au froid-Rusticité : maintenir au dessus de 10°c. pour avoir une croissance correcte. La plante peut supporter temporairement des températures de l'ordre de 5 °c. Dans ce cas le feuillage rougit.
Nature du terrain : terre riche. Comme le patchouli ne résiste pas au gel, vous le cultiverez en pot avec un mélange de 8 volumes de terreau horticole, 1 volume de sable et 1 volume de terre argileuse.
Exposition : plein soleil, mais au printemps, quand la plante sort d'une serre, il faut l'acclimater et ne pas l'exposer brutalement au plein soleil !
Besoins en eau : le patchouli a des besoins en eau modérés en hiver, mais assez importants en pleine végétation.
Taille : nécessaire pour fortifier la charpente, la plante poussant très vite et produisant des tiges vertes trop molles. Supporte bien les tailles sévères.
Multiplication : le patchouli se multiplie uniquement par boutures de tiges molles. Enterrer au moins deux noeuds.
Fertilisation : tout engrais pour plantes vertes conviendra; vous pouvez aussi utiliser un engrais passe-partout du type : 15.15.15 ou 17.17.17.
Ennemis : pas d'ennemis spécifique. En serre, le patchouli peut être attaqué par des escargots, des limaces, et des pucerons mais sans grandes conséquences. Le bois est cassant, mais cet accident nuit rarement à la plante.



Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

Ajouter