aromatiques.com

CURCUMA ZEDOARIA - ZEDOAIRE

Curcuma zedoaria

Ce curcuma est une belle plante tropicale à conserver au chaud (18°).Magnifique floraison et splendide feuillage. Hauteur maxi 1 mètre. A basse température (mais au dessus de 0°), le zedoaire se comporte en plante à feuillage caduc. La plante est surtout destinée à la décoration, bien que la cuisine indienne l'utilise. Le zedoaire est une plante idéale pour la véranda; quand les feuilles ont séché on peut l'hiverner hors-gel.

 

FICHE DE CULTURE

Nom scientifique : Curcuma zedoaria
Famille : zingiberacées
Autres variétés : tous les curcumas sont proches les uns des autres; outre le rhizome principal qui peut être digiforme ou volcaniforme, les curcumas ont en commun la présence de rhizomes secondaires bulbiformes, au bout d'une racine qui peut être très longue. Ces bulbes servent d'émissaire qui vont coloniser de nouveaux territoires. Une couleur de la chair à dominante orangée est aussi une caractéristique des curcumas.
Origine : comme toujours chez les zingibéracées, c'est l'Asie du sud-est le berceau du curcuma zedoaria.
Introduction : il semble que la cuisine médiévale ait utilisé le zedoaire. Les moeurs culinaires du Moyen-âge étant réputées "toniques", cela n'a rien d'étonnant qu'ils utilisent ce curcuma au goût très puissant.
Habitat : le curcuma zedoaria apprécie les sols à l'humus profond et riche, toujours bien alimenté en eau, à la lumière atténuée. La clairière des sous bois tropicaux lui convient parfaitement.
Description : le zedoaire est une plante herbacée qui ne dépasse guère 1 mètre de haut.
Feuillage : les feuilles du zedoaire sont ovales, larges, nervurées. La caractéristique majeure pour distinguer le Curcuma zedoaria des autres zingibéracées est la tache lie-de-vin qui macule toute la nervure centrale. Selon la température au cours de l'hiver, le feuillage sera caduc ou persistant (voir le chapitre résistance au froid).
Floraison : elles est splendide et chaque bractée dure environ trois semaines. Chez les sujets âgés, la hampe florale sort avant le feuillage. Curcuma zedoaria fleurit en mai-juin.
Fruits : les fleurs du zedoaire ne donnent aucun fruit.
Récolte : la meilleure période pour récolter le rhizome du zedoaire est le printemps, quand la plante a bien démarré; on distingue alors facilement les parties du rhizome qui sont encore vivantes de celles qui sont vides et pourries.
Utilisations : soyons francs, le zedoaire est un curcuma au goût très fort, pharmaceutique, un peu amer. Il entre dans la pharmacopée asiatique et est utilisé dans la cuisine indienne soit seul, frais ou séché, dans les curries ou en pickles. La principale raison de le cultiver dans votre serre est son esthétique, tant celle des fleurs que celle du feuillage; mais le rhizome très puissant fournira toute la matière première nécessaire aux expérimentations culinaires : à petites doses. La parfumerie et l'industrie du savon utiliseraient le rhizome du zedoaire.
Résistance au froid-Rusticité : gorgé d'eau, le rhizhome du zedoaire gèle à 0°. La plante ne survit parfaitement qu'au-dessus de 10°, elle a alors un comportement de plante caduque. Au dessus de 25°, le feuillage va persister, mais il faut apporter un complément lumineux 12 heures par jour pendant nos jours courts (de septembre à avril), chaleur et lumière doivent aller de pair pour ces plantes tropicales. A notre avis il est plus sage de le cultiver en caduque.
Nature du terrain : le curcuma zedoaria a besoin d'un terreau riche, et bien pourvu en eau. C'est la caractéristique des sous-bois tropicaux où la matière organique se décompose en permanence au sol. Vous pouvez utiliser comme base un bon terreau horticole amendé avec un compost "maison" fait à partir des déchets de cuisine.
Exposition : ce curcuma doit être protégé des rayons directs du soleil mais il a besoin de lumière pour prospérer. Ceux qui utilisent des toiles d'ombrage doivent tabler sur 30% de filtration.
Besoins en eau : importants et n'oubliez pas que les sols humiques sont acides, ne donnez pas d'eau calcaire à votre sedoaire. Le calcium des eaux calcaires bloque l'assimilation des oligo-éléments; des chloroses apparaissent, signes de carences
Taille : elle se limite à enlever les feuilles fanées.
Multiplication : si vous n'avez pas la chance de pouvoir cultiver le zedoaire en pleine terre dans votre serre, il faudra le cultiver en pot. Comme la plante est extrêmement vigoureuse, elle aura tôt fait d'être à l'étroit dans son pot; soit elle l'explose, soit elle déborde du por par au-dessus ou par les orifices de drainage. Divisez votre curcuma zedoaria en début de printemps, au couteau (solide) ou au sécateur.
Fertilisation : un bon compost domestique convient au moment du rempotage et en cours de végétation. Pour la production de jeunes plants, nous utilisons de l'Osmocote 10.11.18 + Mgo + olig-éléments.
Ennemis : les seuls véritables ennemis du zedoaire (comme de tous les curcumas) sont les mangeurs de feuilles avec en tête les limaces qui font de jolis trous dans les feuilles majestueuses.




    Vous aimerez également...

    • CURCUMA

      Curcuma bio de qualité extra! Sa couleur orangé soutenue est garante de sa pureté et de sa...

      4,00 €

Mon Panier
  • Votre panier est vide
  • Voir