aromatiques.com

CITRONNELLE DE MADAGASCAR - LEMON GRASS

Cymbopogon citratus

Disponible. Pot de 1 litre. 15 Euros + frais de port selon le nombre

La citronnelle est une plante herbacée persistante qui peut atteindre 1 mètre de haut. Son feuillage et sa tige charnue dégagent un fort parfum citronné. On utilise la citronnelle dans la cuisine asiatique, les rhums arrangés et les tisanes. Facile à faire sécher, il faut la garder au chaud l'hiver (15° mini) Dans le sud-est de la France, on peut tenter la culture en pleine terre.

Vous souhaitez commander ce produit? Contactez la pépinière au 05.65.41.55.81

 

FICHE DE CULTURE

Nom scientifique : Cymbopogon citratus
Famille : poacées, anciennement graminées.
Origine : Asie du sud-est. La plante est cultivée dans tous les pays tropicaux.
Introduction : XIXème siècle en Europe
Description : buisson herbacé dense haut de 1 m environ pouvant occuper au sol un carré de 50 x 50 centimètres..
Feuillage : vert, persistant, coriace (et même tranchant), répandant une forte odeur de citron quand on le froisse. La base des tiges foliaires est blanche, renflée et charnue. Lors de la manipulation, des rougeurs causées par les huiles essentielles de la plante peuvent apparaître chez certaines personnes, notamment aux avant-bras.
Floraison : pas de floraison, l'authentique citronnelle de Madagascar est stérile. Toutes les graines que l'on trouve sur le marché ne sont pas des graines de Cymbopogon citratus.
Fruits : inexistants, la vraie citronnelle de Madagascar est rigoureusement stérile.
Récolte : la citronnelle est persistante, mais sous nos climats, sa période de végétation intense va de mai à octobre. C'est donc dans ces périodes qu'on peut la couper. Pour la récolte des feuilles, on coupe pour ainsi dire à volonté, en lui laissant juste le temps de repousser. Pour la récolte des bulbes qui constituent la réserve de vie de la plante, il vaut mieux ne pas couper trop près de la racine sous peine de faire crever la plante. Le redémarrage sera bien plus long; cette coupe est à réserver aux pieds très forts, en alternant d'une tige à l'autre. En tout cas, il faut cesser de couper 3 semaines avant le froid, car la citronnelle doit passer l'hiver avec tout son feuillage et surtout pas tondue razibus !
Autres variétés : il existe une très grande quantité d'herbes à odeur de citron et de cymbopogons que certains n'hésitent pas à proposer comme de la vraie citronnelle, notamment un plante issue de semis qui donne des tiges très fines et presque pas de bulbe à la base. On appelle aussi citronnelle d'autres plantes très différentes : la verveine citronnelle (Lippias citriodora; la mélisse : Melissa officinalis; et même l'aurone : Artemisia abrotanum.
Utilisations : il y a deux utilisations principales de la citronnelle : les infusions et la cuisine. Les infusions sont rafraîchissantes et agréables à boire. Certains en vantent moult propriétés thérapeutiques qui restent à vérifier ! L'autre type d'infusion est celle qui fait le rhum arrangé, très populaire à la Réunion et aux Antilles. Pour ces infusions, on utilise les feuilles. Pour la cuisine, on utilise plutôt le bulbe renflé qui se trouve à la base des tiges. Au délicieux goût citronné, il ajoute une agréable consistance sous la dent qui est indispensable par exemple au poulet à la citronnelle. La pharmacie utilise l'essence de citronnelle pour empêcher les moustiques de piquer. Pour le séchage, il faut couper les feuilles ou les tiges en tronçons de 2-3 centimètres et faire sécher à l'ombre entre 30 et 38 ° Fiche de cuisine de la citronnelle
Résistance au froid-Rusticité : la citronnelle est une plante tropicale, elle peut exceptionnellement passer un gel faible et court si la motte est un peu sèche, mais il vaut mieux la conserver à 10° minimum; elle craint surtout le froid humide.
Nature du terrain : tous les types de terrain lui conviennent, à l'exception des terres trop argileuses. Comme la plupart du temps vous la cultiverez en pot, adoptez le mélange suivant : terreau horticole : 8 volumes, sable fin : 1 volume, terre argileuse : 1 volume. Ne rempotez qu'à partir de mai, jusqu'en septembre; après, ne touchez plus la plante. Le rempotage doit se faire quand les racines sortent sérieusement du pot.
Exposition : plein soleil.
Besoins en eau : importants en pleine période de végétation (mai-octobre) et réduite au stict minimum pour les mois d'hiver. La citronnelle est très gourmande en eau en plein été; pendant cette période (et uniquement pendant cette période) on peut la laisser tremper dans une coupelle d'eau.
Taille : en fonction des besoins. A la fin de l'hiver, on supprimera les tiges mortes. Surtout, pas de coupe à blanc avant l'hiver!
Multiplication : uniquement par division des touffes. Cette opération peut se faire de mai à août sans danger pour la plante. Tailler les feuilles aux deux tiers et rafraichîr les racines.
Fertilisation : l'engrais le plus approprié est un engrais du type 17.17.17 ou 15.15.15.. Votre jardinerie vous renseignera sur les équivalences. Amateurs.
Ennemis : quelques escargots peuvent trouer le feuillage. En atmosphère confinée et trop humide, peuvent apparaître la rouille et l'oïdium (surtout en automne). Ne cherchez pas à traiter, mais faites le nécessaire pour ventiler et assainir l'air. Ces attaques ont souvent lieu quand se conjuguent températures basse, humidité forte et absence de ventilation.



Ajouter

    Vous aimerez également...

    • CITRONNELLE

      Citronnelle de très bonne qualité, produit dans notre pépinière dans le Lot (46), production...

      4,00 €