aromatiques.com

CHÂTAIGNE D'EAU CHINOISE - PITSI

Eleocharis tuberosa

On l'appelle aussi Pitsi (Pi-T'si) ou water chestnut en anglais. Plante semi aquatique de climat chaud. Produit des bulbes charnus, juteux et sucrés très utilisée en cuisine chinoise, crus, grillés ou bouillis. Ce n'est pas une plante d'intérieur, elle a besoin de lumière en hiver. Pouvant supporter des gels faibles et passagers, elle peut être plantée dans les étangs des zones à faible gel.

Pour toute commande de plantes, appelez la pépinière au 05.65.41.55.81.
POT DE 1L: 15€

FICHE DE CULTURE

Nom scientifique : Eleocharis tuberosa (Schultes) Synonyme : Eleocharis dulcis.
Famille : Cypéracées (cyperaceae).
Origine : La châtaigne d'eau est principalement cultivée dans le sud de la Chine, en Inde et au Japon.
Introduction : bien que la plante soit connue depuis le 17ème siècle, ce sont les botanistes voyageurs du 19ème siècle qui ont souligné les qualités alimentaires de la châtaigne d'eau.
Description : Eleocharis tuberosa vit au bord des marais et des cours d'eau dans la vase et les limons immergés. Elle ressemble beaucoup aux joncs et carex de nos zones humides.
Feuillage : les feuilles persistantes ne sont qu'une tige creuse qui peut atteindre 60 cm de haut. Elles meurent au bout de quelques semaines pour être remplacées par d'autres, issues du pied.
Floraison : Pas de floraison.
Fruits : en fait, il ne s'agit pas de fruit mais de tubercules souterrains qui ont la taille d'une châtaigne de chez nous.
Autres variétés : Sous le nom de châtaigne d'eau, on désigne aussi deux autres plantes : Trapa bicornis, plante asiatique dont la graine germe au fond de l'eau et le feuillage flotte à la surface. La seconde est la MACRE, la classique châtaigne d'eau comestible d'Europe qu'on trouve dans de nombreux étangs. Comme trapa bicornis, la graine germe au fond de l'eau et le feuillage flotte. Mais attention, elle est munie de quatre redoutables épines en forme de harpon; sandales obligatoire pour la baignade dans les étangs du Sud-ouest ! La littérature signale également Eleocharis sphacelata (Australie) et Eleocharis esculenta (Nouvelle Calédonie).
Utilisations : d'un blanc nacré, la châtaigne d'eau a un goût délicat, une douce saveur sucrée et une texture juteuse et croustillante; elle est utilisée en cuisine chinoise comme légume pour accompagner les plats de porc et sa farine est excellente pour épaissir les sauces. Elle se mange aussi crue, grillée, frite ou blanchie en gardant, même après cuisson, sa texture croquante. Broyée, la chair conviendrait pour confectionner d'excellents gâteaux, proches des gâteaux d'amandes. On la trouve toute pelée en boite dans les épiceries chinoises et aussi quelquefois fraîche.Elle est également utilisée pour la confection de boissons fraîches. Achetée fraîche ou récolté dans votre serre, il faut soigneusement la laver et gratter la peau brune avant de la consommer. En Asie du sud-est, on utilise les tiges souples pour le tressage de paniers et de chapeaux.
Résistance au froid : eleocharis tuberosa est tropicale; mais en 15 années de culture nous avons constaté qu'elle peut résister à des gels peu intenses. Cependant, c'est en conditions chaudes (20°) qu'elle donne le meilleur d'elle-même.
Nature du terrain : la chataigne d'eau chinoise se développe dans un terrain très meuble, très riche et très humide : eaux peu profondes, bordures d'étangs. Un mélange de terreau léger, de sphaigne et de compost fera l'affaire. Pour se développer, les bulbes ont besoin de place et d'un sol très meuble; privilégiez les pots bas et larges.
Exposition : eleocharis tuberosa semble préférer le plein soleil, mais accepte cependant une ombre légère; en Chine, on la fait pousser dans les rizières..
Besoins en eau : la châtaigne d'eau chinoise se plaît les pieds dans l'eau quand la température est élevée; en dessous de 20 °, il est préférable de ne lui donner qu'un peu d'humidité, comme aux plantes de chez nous, et on remontera le niveau d'eau dès le retour des beaux jours. Si vous décidez de l'hiverner en dessous de 10°, la plante va perdre son feuillage et se comporter en caduque pour repartir au printemps; dans ces conditions, il vaut mieux fortement diminuer les arrosages pour ne laisser qu'un soupçon d'humidité au substrat.
Taille : elle se borne à l'élimination des feuilles fanées. Si la plante perd tout son feuillage pendant l'hiver, éliminez les tiges mortes, l'humidité du substrat sera plus facile à surveiller.
Multiplication : le seul mode possible de multiplication de la châtaigne d'eau chinoise est l'éclatement des pieds. La plante se multiplie naturellement en émettant des stolons au bout desquels viennent de nouveaux bulbes que l'on prélève soit pour les manger, soit pour les replanter. En culture extérieure, la multiplication doit se faire avant la reprise de la végétation, (mars/avril). En serre chaude, on pourra opérer plus tôt (février).
Fertilisation : Pour le repiquage des plants que nous vendons, nous utilisons un terreau léger avec de l'OSMOCOTE 11.11.18 mais pour la culture, il faut privilégier le compost.
Ennemis : pas de prédateurs.




Prévenez-moi lorsque le produit est disponible

Ajouter